Marianne Hérard

Anthropologue de la ville
Ingénieur de recherche à la MSH Paris Nord
Chercheuse associée

Domaines de recherche

Mots clés : ville, banlieue, marges, représentations et usages, inégalité, pauvreté, lieux.

Mon travail de recherche porte sur les représentations et pratiques des habitants et des usagers des villes et des banlieues. J’analyse également les politiques publiques et les processus de métropolisation qui s’y déploient. Je m’intéresse plus particulièrement au sort des populations les plus exposées et à la singularité des lieux.

1. Analyse des politiques publiques.
Dans le cadre d’une recherche pour le PUCA sur « L’intercommunalité à l’épreuve des faits », j’ai participé avec A. Bertho à la rédaction du rapport « Le territoire contre la ville ? » ayant en charge l’analyse des politiques menées le domaine de l’habitat et des rapports entre les communes et l’intercommunalité Plaine Commune.

2. Sort des populations les plus exposées
J’ai enquêté sur les représentations et usages des travailleurs logés dans les foyers Sonacotra (aujourd’hui Adoma) de la ville d’Argenteuil au début des années 2000, à une époque la société d’économie mixte et l’Etat poussaient ces populations à retourner dans leur pays d’origine et commençait à transformer certains foyers en résidence sociale. Ensuite, pendant plusieurs années, j’ai suivi le parcours de familles roms après le démantèlement du bidonville du Hanul à Saint-Denis tout en étudiant le processus politique en jeu dans le cadre d’un projet de relogement prévu par la ville. Avec mes étudiants, nous avons participé à l’étude de faisabilité de l’architecte Julien Beller pour la création de logements pérennes en interrogeant les Roms sur leurs souhaits en matière de logement et sur leurs attentes quant au processus politique.

3. Singularité des lieux
J’ai enquêté à plusieurs reprises sur les représentations et usages des jeunes vivant en banlieues, et en 2008, avec C. Hass, nous avons mené une recherche pour la ville de Paris sur les représentations et les pratiques des jeunes venant de banlieue aux Halles. En 2015, pour le centre culturel du Centquatre à Paris, j’ai étudié les représentations et usages des badauds qui fréquentent assidûment l’espace. Actuellement, avec Emmanuelle Lallement et nos étudiants, nous enquêtons sur les berges du canal de Saint-Denis qui font l’objet d’un projet de requalification dans le cadre des Jeux Olympiques, après avoir été tenues à l’écart des politiques publiques pendant plusieurs années. Des usages très diversifiés s’y sont déployés : pêche, squat migrants, lieu de promenade, barbecue, vélo, jogging, marche nordique… Ces usages cohabitent avec de nombreuses activités de travail, informelles et formelles : mécanique de rue, pêche à l’aimant, ferrailleurs, mariniers, ouvriers et employés des entreprises de matériaux de construction (Unibéton et Cemex) Comment cela vit-il ? Quel devenir de l’espace ? Quelles attentes des usagers et des habitants ? Quelles singularités du lieu ?

Missions parallèles à la recherche

J’enseigne depuis plus de vingt ans à l’Université.
A l’Université Paris 8, j’ai été successivement ATER et chargée de cours, d’abord pour la maîtrise de sciences et techniques « Formation à la connaissance des banlieues », puis après la disparition de cette formation en 2007, pour le master « Villes européennes : urbanisme, aménagement et dynamiques sociales » de l’Institut d’Etudes Européennes, où j’enseigne toujours.

Depuis 2009, je suis également chargée de cours à l’Université Sorbonne Paris Nord. J’ai enseigné plusieurs années en Licence 1 Sciences Sanitaires et Sociales. Depuis 6 ans, j’enseigne dans le master 1 « Santé, Populations, Territoires ».
Je dispense des cours spécialisés liés à mes domaines de recherche (« La ville aux marges des villes », « Les foyers de travailleurs dans la ville »… ).

Publications principales

• 2018, « Apports et limites d’un projet de relogement après le démantèlement d’un bidonville rom à Saint-Denis, France », In Urban Dynamics, Conflicts, représentations, appropriations and policies, A.M Autissier (sous la dir.), Peter Lang 2018, pp. 327-338
• 2014, « La critique sociale à l’épreuve de la jeunesse populaire française. Formes de pensées et espaces des possibles », In Soulière M., Gentelet K., Coman G. (éd.), Visages contemporains de la critique sociale. Réflexions croisées sur la résistance quotidienne, Éditions de l’ACSALF, Les Classiques des sciences sociales, pp 22-41.
• 2013, « Démantèlement d’un bidonville rom à Saint-Denis : enjeux politiques et projet de relogement », in M. Carrel, P. Carry & Y. Wachsberger (dir.), Ségrégation et fragmentation dans les métropoles. Perspectives internationales, Presses Universitaires du Septentrion, pp. 261-283.
• 2013, « Réduire la distance ou la créer ? Analyse des politiques publiques en faveur "des jeunes issus des ZUS" et enquête auprès des intéressés », Revue internationale d’ethnographie, n°2, numéro spécial sur l’insertion professionnelle des jeunes : entre champs des possibles et impasses, 15 mai 2013.
Enligne
& Hass Catherine, 2008, « Les Halles, lieu d’une seule jeunesse », Annales de la recherche urbaine, n° 105, décembre, pp. 46-54. http://www.annalesdelarechercheurbaine.fr/les-halles-lieu-d-une-seule-a550.html
• 2024. « L’attachement aux possibles. Enquête dans deux lieux publics parisiens. », EspacesTemps.net. https://doi.org/10.26151/9f7p-3p28
En ligne : https://www.espacestemps.net/articles/attachement-aux-possibles/

Rapports de recherches

• 2016 « Ils font aussi le CENTQUATRE. Analyse des pensées et pratiques des Flâneurs ». Rapport de recherche pour le CENTQUATRE. Convention Université Paris 8/CENTQUATRE/Campus Condorcet, septembre, 35p.
• 2011 « Qu’est-ce qu’un bon projet du point de vue des familles ? Analyse des besoins et attentes », In ‘Casa de vis Hanul’, Habitat prospectif adapté ». Etude de faisabilité pour la création de logements pérennes pour des familles Roms de Saint-Denis. Maître d’œuvre : Julien Beller Architecte. Maître d’ouvrage : Plaine Commune développement, pp. 21-24 et 37-44
• 2010 « L’intercommunalité dans la gouvernance métropolitaine. Le territoire contre la ville ? ». Alain Bertho, Marianne Hérard, Sylvain Lazarus et Virginie Robert, Rapport pour le PUCA (Ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des transports et du logement), septembre 2010, 134 p.
• 2010 « Analyse des politiques d’habitat indigne, de rénovation urbaine et de constructions sociales dans les communautés d’agglomération Plaine Commune et Evry Centre Essonne », In L’intercommunalité dans la gouvernance métropolitaine. Le territoire contre la ville ?, Rapport pour le PUCA, septembre 2010, pp. 21-64.
• 2007 « Jeunes métropolitains aux Halles », avec Baudouin Thierry, Collin Michèle, Bertho Alain, Hass Catherine. Contrat de recherche Ville de Paris/CEME Université Paris 8/ LTMU UMR 7136, 66 p.
• 2007 « Une invention des Halles. Enquête sur les pensées et les pratiques auprès des jeunes venant de banlieues », avec Catherine Hass, Rapport d’enquête, Ville de Paris, CEME, LTMU, septembre, pp 13-66
• 2001 « Représentations et formes de pensées de trente ouvriers sur les pannes, la formation et les salaires », Rapport pour la direction des usines Ford de Blanquefort, 70 p.
• 1998« Rencontres avec des gens d’ici ». Rapport pour la Ville d’Argenteuil et la Sonacotra, 1998, 100 p.