Degouys, Estelle


Envoyer un message

Architecte DE -Urbaniste
Doctorante contractuelle de l’Université Paris 8
ED 401 Sciences Sociales
Sous la direction de Philippe BONNIN et de Stéphane DOUADY (MSC)

Architecte de formation, j’ai choisi par la suite de me spécialiser en anthropologie urbaine (d’abord à l’EHESS en 2012, sous la direction de Daniel Cefaï, puis à l’Institut d’Urbanisme de Paris en 2013).

Ma pratique et mes réflexions se sont rapidement et résolument tournées vers l’espace urbain et les usages que nous faisons des aménagements et espaces mis à notre disposition, et ce afin d’avoir une approche analytique et de programmation tournée le plus possible vers les pratiques des usagers, quels qu’ils soient.

Passionnée par la Japon, mon premier sujet de recherche portait sur la question du sans abrisme à Tôkyô, et plus précisément dans les parcs publics où les sans-abris vivaient alors (2010) en groupe, dans des camps de petites tentes bleues. J’ai cherché à comprendre par quels mécanismes, physiques ou symboliques, ils parvenaient à habiter l’espace public.

Aujourd’hui, mes travaux de thèse portent sur les stratégies d’itinéraires piétons en milieu urbain.

Thèse

Titre provisoire
Morphologie dynamique des rues et articulation avec leur perception, leur usage et leur représentation par les piétons.

Résumé

L’objectif de la thèse est de mettre en évidence les éléments, géométriques et cognitifs, conscients ou inconscients, sur lesquels se fondent les stratégies de la pratique piétonne du réseau viaire. Pour cela, elle s’appuie sur les travaux de modélisation de la morphogénèse du réseau viaire par les sciences dures et la recherche urbaine au sein de l’équipe Morphocity.
L’équipe a choisi comme objet d’étude le réseau viaire en considérant celui-ci comme étant : l’élément le plus robuste et lisible de l’organisation urbaine ; un révélateur de la structure et du fonctionnement de la ville.
La thèse vise à interroger les postulats et objets de la modélisation grâce aux outils de l’anthropologie : en observant les perceptions, usages et représentations fondés sur la pratique quotidienne et piétonne de la voie.

Parcours

  • Architecte Diplômée d’Etat de l’Ecole d’Architecture de Paris La Villette (félicitations du jury, 2011) :
    • PFE : « Habiter le fond de la vallée : vivre et agir ensemble (Sens/Paron : requalification d’un site intercommunal en vue de recréer et dynamiser le lien entre les deux villes) » sous la direction de Bendicht WEBER (LET-LAVUE).
    • Mémoire mention recherche : « Habiter l’espace public : le cas des sans domicile à Tôkyô », sous la direction de Carole GAYET(CEMS-EHESS) et Luis LOPEZ (CADIS-EHESS).
  • Diplômée de Sociologie Générale à l’EHESS (master recherche, mention bien, 2012), sous la direction de Daniel CEFAÏ (CEMS-EHESS) : Habiter l’espace public : le cas des hômuresu à Tôkyô.
  • Dîplomée d’Urbanisme à l’IUP (mention assez bien, 2013) : " Figures de tracés viaires : d’une collecte raisonnée à une restitution rationalisée ", sous la direction de Jean-Pierre FREY (CRH-LAVUE).

Publications

Enseignements

Université Paris 8, Département de Sociologie

  • Fév. - Juin 2014 : Décrire la Société Française, licence 1, sem.2.
  • Sept. 2014 - Jan. 2015 : Construire son projet, Demi-mineure Pratique d’enquête, licence 3, sem.5.
  • Sept. 2015 - Janvier 2016 : Entretien : Le "chez-soi" des étudiants, pratiques et usages, licence 2, sem. 3