Jérôme Boissonade

Le développement durable face à ses épreuves

Les enjeux pragmatiques des écoquartiers

« Quelle ville durable ? », Espaces et sociétés, n°147, déc. 2011, p. 57-75, 2011

La capacité des écoquartiers à façonner des comportements durables repose de plus en plus sur des dispositifs par omission qui imposent une décroissance des usages par injonction morale. À Dunkerque, ces dispositifs ont pourtant provoqué un lâcher prise critique des habitants du Grand Large envers leur écoquartier. Dans un conflit environnemental inversé, ce nouvel objet urbain met en effet à l’épreuve l’approche systémique qui est au fondement de la ville durable. Avec cette approche, les institutions parviennent à amenuiser l’expérience sociale au profit de l’intime et du planétaire ; mais devant la difficulté de ces écoquartiers à produire du bien commun, les institutions doivent remettre en justice leur modèle à la fois anxiogène et irénique. En adoptant une perspective pragmatiste pluraliste, les institutions accentueraient encore leur hégémonie. Poursuivant un objectif inverse, les populations pourraient au cours de ces épreuves réussir à imposer cette perspective pragmatiste, mais dans le but d’obtenir une coproduction critique de la décision, afin de s’émanciper de cet ordre de durabilité imposé par les institutions.

Consulter l’article sur le site Cairn.info »