Jérôme Boissonade

Jeunes : les incertitudes du rassemblement

De la surexposition à la perspective publique

in P. W. Boudreault, D. Jeffrey (coord.), Identités en errance ; Multi-identité, territoire impermanent et être social, Presses de l’Université de Laval, 2007, pp. 79-92

Les circonstances expéditives de l’interaction, la position des acteurs et leur capacité de rapprochement vis-à-vis des autres conditionnent le jugement des différents publics qui traversent les rassemblements de jeunes. Soulignant les incertitudes qui les animent, ce survol rapide et partiel des pratiques d’agrégation juvéniles ne vise pas à rendre compte de l’ensemble des contradictions qu’ont à surmonter plus particulièrement les publics présents dans ces « quartiers pauvres » (jeunes, habitants, gardiens). Il nous permet tout au plus de décrire quelques processus de socialisation qui sont à l’oeuvre et d’évoquer les situations de surexposition des rassemblements. Les entreprises de légitimation identitaire des jeunes rassemblés, les apories propres aux échanges ou encore la vulnérabilité du jugement dans l’action collective permettent, par exemple, de mieux qualifier les rapports entre action et intentionnalité des acteurs. Repartir des situations d’interaction qui traversent les rassemblements de jeunes nous semble donc un détour utile et complémentaire aux autres démarches pour comprendre les vicissitudes menant à la réinvention d’un sujet collectif.

Texte intégral dans HAL SHS