Sakhi, Montassir


Envoyer un message

Doctorant contractuel de l’Université Paris VIII
ED 401 Sciences Sociales
Sous la Direction d’Alain Berho
Titre provisoire de la thèse : « Être et faire en État Islamique : Pourquoi et comment des combattants français et marocains s’engagent à Daech ? »

Domaines de recherche

  • Sociologie des religions / Sociologie des mouvements sociaux
  • Anthropologie de l’islam politique

Résumé et terrains

Au-delà de la compréhension des motivations du jihad inscrites dans l’ordre social et spatial, cette recherche souhaite étudier et comprendre les logiques qui sont à l’origine de la naissance d’un discours politico-religieux en marge du champ politique conventionnel et dans les marges du monde capitaliste (la banlieue française particulièrement). Il s’agit d’interroger la nature de ce discours dans les espaces sociaux où il parvient à se réaliser comme bloc "anti-hégémonique" ou encore comme "contre-conduite".
A travers un travail anthropologique multi-situé, je me place dans la discussion des travaux de Michel Foucault portant sur la guerre civile et les régimes de vérité. Cette recherche souhaite relever les continuités entre une société où la politique fonctionne comme « une guerre continuée » (les pouvoirs, dans nos sociétés hiérarchisées et inégalitaires, fondés sur et à partir de la guerre) et une société qui voit l’émergence de la guerre comme une « politique continuée » (l’Irak, la Syrie et la France des attentats de 2015).

Quatre terrains multi-situés :

  • Un terrain de recherche ethnographique avec les familles de français engagés au sein de l’Etat Islamique et dans d’autres mouvements du Jihad (entretiens et observations ethnographiques ; focus-groupes organisés avec des parents de militants du jihad français engagés actuellement au sein de l’EI, morts ou disparus en Syrie ou bien incarcérés dans les prisons en France).
  • Un terrain de recherche ethnographique réalisé dans les frontières turco-syrienne avec différents acteurs de la guerre syrienne, notamment des combattants des différents groupes armés, Jabhat Annusra, l’Armée Syrienne Libre et des anciens combattants de l’Etat Islamique.
  • Un troisième terrain consiste en une immersion dans des mosquées de la Seine-Saint-Denis au sein d’un groupe de prédication islamique.
  • Terrain de recherche avec des revenants de l’Etat Islamique au Maroc.

Enseignements

  • 2016-2017 « Introduction aux sciences sociales » - Licence 1, département de Sociologie – Université Paris 8. Cours Magistral.
  • 2016-2017 : Atelier d’accompagnement des étudiants à la réalisation des mémoires de recherche : Méthodes, bibliographies, rédaction, Licence 3 – Université Paris 8.

Publications

Mémoires de recherche

  • Le mouvement de 20 février marocain -Processus protestataire et trajectoires militantes-, Mémoire de M2 Science Politique, Université Vincennes-Saint-Denis, sous la direction d’Odile Henry, 2014
  • Montassir Sakhi, Islam politique au Maroc : fabrique des discours et devenirs militants, Mémoire de M2 Politiques Publiques et Opinion, Université Dauphine, sous la direction de Choukri Hmed, 2015.